Intro alimentation

Certains aliments sont indispensables au corps humain pour que celui-ci reste sain et alerte, qu’il conserve de bons niveaux d’énergie et de résistance à la maladie, pour que les jeunes organismes grandissent bien et que les plus âgés tirent toujours le meilleur de la vie.

L’être humain est naturellement omnivore, dans la mesure où son corps peut assimiler une grande variété d’aliments ; ses facultés de discernement lui permettent toutefois de faire des choix parmi ce vaste ensemble. Pour un nombre croissant de personnes dans le monde occidental, ces choix s’orientent vers la consommation de repas sans viande, voire sans aucun produit animal, qui n’implique pas la souffrance ou la mort d’animaux.

En Occident, le développement du végétarisme permet de découvrir le plaisir de cuisiner des céréales, des légumes secs et des légumes frais dont nous apprécions la beauté des couleurs, des formes et des textures.

Ce dossier est donc destiné non seulement aux personnes déjà converties aux vertus du végétarisme, mais aussi aux « omnivores » à qui j’espère donner l’envie de découvrir l’alimentation végétarienne et montrer qu’il est possible de préparer un repas délicieux et attrayant sans être soumis au vieux principe « une viande et deux légumes ».

L’alimentation équilibrée idéale est celle qui contient une quantité suffisante de calories, de protéines, d’hydrates de carbones, de matières grasses, de vitamines et de minéraux. Aucun aliment ne contient à lui seul tous les nutriments dont nous avons besoin, bien que certains en contiennent plus que d’autres. Le secret est donc de manger une grande variété d’aliment pour vous assurer de consommer tout ce dont vous avez besoin.

Une règle d’or que les nutritionnistes et les médecins préconisent est de manger de tout modérément. Variété et modération sont particulièrement importantes pour les végétariens ; une petite entorse de temps à autre est acceptable, mais l’excès d’un ou de deux aliment (surtout s’il s’agit de matières grasses) peut provoquer des problèmes de santé.

Consommant beaucoup de céréales, de légumes frais et secs et de fruits, les végétariens ont une alimentation riche en fibres alimentaires. Cependant, ils doivent être attentif à ne pas augmenter leur consommation de produits laitiers riches en graisses, tels que le fromage, le beurre et la crème.
Comme les consommateurs de viande, ils devront ne pas abuser de produits riches en cholestérol.

Le fer peut également poser un problème particulier aux végétariens. Ils doivent non seulement connaître les aliments pouvant leur en apporter, mais aussi savoir que le fer contenu dans les légumes ne peut être assimilé par l’organisme que s’il est associé dans le même repas à de la vitamine C, qui sert de catalyseur. Un petit morceau de fruit, une salade fraîche ou même une bonne quantité de jus de citron pallie ce problème.

Soutenir ce site

Vous avez apprécié une recette, un conseil, merci de soutenir ce site afin qu'il continue à vous présenter de nouveaux dossiers…



Nous utilisons des cookies afin de vous garantir la meilleure expérience dans notre atelier.